Le bonheur au bout du chemin

Ce forum est conçu pour le partage du savoir et des connaissances dans tous les domaines de la vie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le hidjab (Le voile musulman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
Administrateur


Féminin Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Le hidjab (Le voile musulman)   Jeu 21 Fév - 17:21

Le voile permet non seulement de se protéger du regard des hommes, mais aussi d'être reconnues comme étant musulmanes, donc de nous différencier des autres communautés. Une femme voilée n'est donc pas soumise aux hommes, au contraire. Par son comportement, elle ne se laisse pas faire. Pour moi, une femme soumise, c'est la femme objet, que l'on trouve dans tous les magazines et les boites, bimbos stéréotypées, et même la dame de tous les jours, qui fait tout pour séduire et plaire.. qui est donc soumise à la dictature masculine, parce qu'elle fait ce que les hommes ont envie qu'elle fasse (objet sexuel). Soumise à la société qui fait d'elle un bien de consommation, au même titre qu'un yaourt ou qu'une voiture (d'ailleurs ne la met-on pas nu à coté de ces objets pour les faire vendre?)

*

Bien sur, vous me direz que c'est celà l'émancipation, que c'est cela la liberté de la femme... dans ce cas, oui, je préfère encore être une "soumise", soumise à des valeurs, au respect de moi même... quitte à passer pour une coincée ou une non-évoluée !

Je pense pas que ce soit une contrainte que d'être pudique... Au contraire, c'est se respecter soi même !!! Quand on est pudique, c'est pas pour les autres.. c'est pour soi avant tout... Parceque les autres ne demandent rien de mieux que de tout "voir" ! Une femme qui porte le voile ne le fait pas pour son homme. Elle le fait pour elle, et pour Dieu. Mais ça, je l'ai déjà expliqué !

*

Ceci dit, en ce qui concerne la religion musulmane, sachez que les recommandations/obligations sont les même aussi bien pour les hommes que pour les les femmes. Le même comportement est demandé, en ce qui concerne la pratique religieuse mais aussi concernant la pudeur. Un homme ne peut pas se vêtir comme il le veut non plus ! Il doit être pudique. Bien sur, le voile ne s'adresse pas à lui, tout simplement parce que ses cheveux, sa nuque etc sont des zones moins sensuelles que chez la femme.



Sourate An nour, verset 31 :

"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes...."



Il faut également prendre en considération la réaction provoquée autour du Prophète (saws) par ce verset lorsqu'il fut révélé. En effet, les musulmans sont attachés à la sunnah (l'exemple du Prophète saws).

*
Aicha aurait dit (rapporté par Boukhâri) :

"Qu'Allah fasse miséricorde aux premières femmes émigrées; dès que le verset "qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines" fut révélé, elles découpèrent le drap qu'elles portaient (au dessus de leurs vêtements) et l'utilisèrent pour se couvrir la tête (ainsi que leur cou et leur poitrine). "



Autre verset se rapportant au voile : Sourate 33, verset 59

"Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux." Aïcha raconte aussi qu'une fois sa soeur Asma serait rentrée chez le Prophète (saws) avec des vêtements transparents et il lui aurait dit, après s'en être détourné :

"Ô Asma, quand la fille devient pubère, il ne convient pas de voir d'elle une autre partie que celles-ci (et il lui indiqua le visage et les mains)."

(Hadith Moursal)

Effectivement, le hijab est un devoir pour toutes les femmes musulmanes, et tous les savants sont unanimes concernant ce point !

Je suis ravie de voir que la plupart d'entre vous ne sont pas hostile au port du voile ... ca rassure !!! mais alors qu'est ce qui explique tous ces regards plein de haine, ces regards de curiosité aussi parfois ?

En tous cas sachez que peu de femmes sont forcées à porter le hijab, surtout en france, je dirais meme le contraire... souvent les parents sont contre, par méconnaissance de leur propre religion ou tout simplement par peur que leurs filles soient "rejettées" par la société (effectivement, on n'a pas accès à l'éducation ou au travail avec le voile)

Et pour celles qui sont forcées.. normalement c'est interdit, parce qu'en Islam, "chacun est responsable de ses actes". Donc personne ne doit se mêler de la relation entre une femme et Dieu... pas même les parents !

C'est sûr que ce n'est pas le fait de porter le voile qui fait de la femme une bonne musulmane, une croyante, et vice versa : celles qui ne le portent pas peuvent très bien être de bonnes musulmanes... Seul Dieu sait après tout..

Par contre une question me chiffonne toujours, et ce, qu'elle que soit la religion (chrétienne, juive..)

Comment peut on s'estimer "croyant", croire en Dieu, donc croire aux livres saints, sans respecter les lois que Dieu a érigés? Si on croit en Dieu, on en a peur, et donc, on suit plus ou moins ses commandements...

J'avoue que j'ai du mal à comprendre ceux et celles qui me disent : "moi je crois en Dieu, mais je ne respecte aucun de ses dogmes, de toutes manières, Dieu est amour, alors il pardonnera, et du moment qu'on fait pas de mal..."



L'Islam reconnait les autres religions et tous les Prophètes. Donc il y a une très grande tolérance envers ces religions monothéistes qui glorifient Dieu. Actuellement, toutes les guerres que l'on voit, sous couvert de "religion", ne sont pas autre chose que des guerres économiques et symboliques... S'il y a un jihad, c'est qu'il y a menace, parce que le jihad militaire n'existe que s'il y a attaque sur la communauté ou sur la religion même.



Une femme qui porte le voile n'est pas soumise obligatoirement, beaucoup le choisissent!!! et si il y a soumission c'est seulement à "Dieu"

*

Et puis c'est pas une question de ne pas faire confiance ou pas.
C'est tout simplement pour éviter de séduire à tout va!!!

*

Non, justement je dis le contraire !!!! Les femmes prétendent être libres et émancipées, les femmes occidentales, face aux "autres", mais en réalité, elles sont pour moi soumises car "femmes objets"...

*

D'autres se mettent un os dans le nez, tandis que d'autres osent marcher pied nus... les moeurs des autres, c'est toujours ce qui nous semble abhérant... mais jamais les notres... eux ils choquent jamais

Certains vous dirons, mais en ce qui concerne les "obligations" et autre je pense qu'il faut vivre avec son temps.



Je pense plutot que l'époque actuelle nous pousse au vice, au péché... vivre avec son temps c'est donc courir à sa perte !!! c'est une épreuve, et une épreuve difficile... or on est tous tenté par la vie d'ici bas, mais c'est justement cette victoire contre la tentation qui fera de nous des Hommes dignes du paradis ou non.... donc je ne préfère pas vivre avec mon époque corrompue (tu me diras, elles le sont toutes !!!)



Moi ce qui me choque le plus, c'est toutes les filles avec des mini jupes limite et toutes ces minettes qui n'ont meme pas 15 ans qui affichent leur string, leurs fesses et leurs poitrine...etc

*

Ce n'est pas dramatique ça??? toutes ces choses qui provoquent directement ou pas, volontairement ou pas, la curiosité, ou pire, l'excitation, la perversité de certains pervers ou tous simplement de certains mecs qui voient ça comme une invitation!

*

Mais non c'est plus dramatique de mettre le voile, c'est vrai que de se trimballer à moitié à poil c'est à la mode!! Paris Hilton et ses copines le font alors c'est normal...

*

Certains me disent, je suis toujours pas convaincu, pourquoi avoir besoin de se cacher pour être une vraie croyante ?????

*
Et bien pour à peu près les même raisons qui font que tu ne te ballade pas à poil dans la rue ( c'est aussi fonctions des croyances et coutumes locales ): et pourtant, tu n'as pas l'impression de te cacher, ou plutot, cacher certaines parties de ton corps te semble 'naturel'

Après, concernant la loi sur la laïcité.... Je trouve ça navrant !! tout simplement parcequ'on cache la différence aux élèves... et si on ne les ouvre pas aux "autres", comment éviter la peur et la haine qui en découle? C'est à cet âge là, au collège et au lycée qu'on doit s'ouvrir aux autres... qu'on doit apprendre à les connaître... et à les tolérer !



Soit disant que c'est pour éviter le communautarisme... mais devoir mettre son enfant dans un lycée privé juif, musulman ou catho, ce n'est pas encore pire? Ne pas vouloir montrer ce qu'est la différence, la société multiculturelle dans un lieu d'apprentissage de la vie et des valeurs essentielles qu'est l'école, est ce une bonne chose???



Certains disent que c'est pour protéger les jeunes filles de l'emprise des sectes islamiques et de leurs parents... mais ignorent-ils que les cas de jeunes filles forcées à se voiler est extrêmement rare? Et, pour celles dont c'est le cas, est ce vraiment les aider? car une fois en dehors de l'école, elles sont dans la même galère.. si évidemment elles n'ont pas été retirées de l'école avant !!! et ne pas avoir accès à l'éducation... c'est vraiment les aider ???

*

*D'ailleurs, l'enquête précedent la loi sur le port de signes ostentatoires (d'ailleurs, les religions luttent toutes contre l'ostentation..) à l'école a été rendu publique. Et vous savez quoi? les témoignages plaidant en faveur du voile n'ont pas été rendu publiques !!!! Ils ont juste utilisé les témoignages négatifs... ils n'ont pas voulu aller voir plus loin que leurs préjugés...



Beaucoup n'ont pas compris le principe de laicité... la laicité, c'est la séparation des institutions religieuses et de l'état. L'état ne doit pas venir en aide aux religions, ni en favoriser une plus qu'une autre. Bref, l'état doit être neutre. La laicité, ce n'est pas interdire les religions !! Ni même exclure de la vie publique les croyants... c'est malheureusement le cas !!!! je connais beaucoup de cas de soeurs voilées, qui n'ont pas eu accès à certains services, voir certains droits.

*

Un maire a refusé de marier un couple parce que l'un des témoins était voilé. Une autre c'est fait jeté d'une boutique tout simplement parce que "nous sommes dans un pays laic"... c'est désolant, c'est poussé à l'extrème et ça ne veut plus rien dire... Retourne t-on sous Vichy?

*

La foi ne s'explique pas. Ca se vit, c'est quelque chose de fort, qui fait battre le coeur, qui donne des frissons.. Je peux comprendre qu'un(e) athée ne veuille pas prendre conscience de ça, pourtant, c'est important pour comprendre ceux qui ont la foi.

*

Est ce que je fais pitié???!!! Je ne vois pas du tout en quoi !!!

*

Comme quoi... c'est moi qui porte le voile... et j'ai l'impression d'être plus tolérante et ouverte que ceux qui pensent avoir le monopole de ces qualités...



Par contre, les musulmans ne se marrent pas devant les autres, athées entre autre, qu'on pense dans le mauvais chemin. On espère juste que Dieu sera miséricordieux avec vous et qu'Il vous guide.

*

Et rendez vous le jour du Jugement.

*

On met le voile pour Dieu, et Lui uniquement, car Il nous l'a recommandé (et donc c'est que c'est un bien pour nous). Certes, ça nous évite les regards pervers, encore que, y'a des pervers à qui ça plait !! C'est pour protéger notre dignité, pour montrer notre modestie et surtout, notre dévouement à la religion, et aussi pour nous distinguer des non-muslumanes.. non pas que celles ci soient indignes, mais juste qu'il faut qu'on puisse reconnaître les femmes de la communauté du Prophète (saws).

*

D'ailleurs à son époque c'était déjà le but du voile !



Que Allah nous préserve et préserve les frères et soeurs et qu'Il nous accorde une meilleur compréhension de cet noble religion qu'est l'Islam.

Amine.


Source:
http://nourislam.over-blog.net



Dernière édition par Admin le Dim 30 Nov - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheur.forum-actif.net
Admin
Administrateur
Administrateur


Féminin Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le hidjab (Le voile musulman)   Dim 30 Nov - 10:41

La femme musulmane : Le Hijab Islamique selon les règles de la Shari’ah




Qu'est-ce qu'on n'entend pas de la part des gens de Bid'ah! Selon eux, une femme musulmane peut jouer au soccer (foot) avec un petit foulard coloré sur ses cheveux et courir, sauter, sur un terrain, devant une assemblée d'hommes et de femmes. Comment des femmes qui portent des pantalons et des vêtements moulants, et des petits foulards serrés sur la tête peuvent-elles penser une seule seconde que ce genre de vêtement pervers et impudique puissent être décris comme étant un Hijab Islamique?

Ce genre de pantalon est Haram même pour les hommes, car il dessine les formes de la ‘Awrah, alors que dire de ces vêtements pour une femme! C’est une des grandes Bid’ah de ce siècle qu’on doit aux gens de Bid’ah parmi la secte des frères musulmans. Les femmes qui portent ce genre de vêtements n’ont aucune récompense pour le foulard qu’elles portent car une action ne sera acceptée que si cette action remplie deux conditions :

1 - L'acte d'adoration doit être accomplie purement pour Allah, ne cherchant que Son agrément.

2-l’acte doit être en accord avec toutes règles de la Shari’ah ou en accord avec le Qor’an et la Sounnah. Si l'une de ces deux conditions n’est pas respectée, l’action n’a aucune valeur pour Allah. Il est triste que beaucoup de musulmans ignorent ce point fondamental.

Voici donc les conditions du Hijab Islamique selon les règles de la Shari’ah :

Les savants de l’Islam ont établi des conditions tirées du Qor’an et de la Sounnah, dans le but de faciliter la compréhension pour les musulmans. Nous allons les citer une par une tout en mentionnant les preuves pour chaque condition.

1-Première condition :

Le Hijab doit couvrir tout le corps, comme cela est clairement prouvé dans le Qor’an et dans la Sounnah. Voici les explications détaillées à ce sujet.

Première preuve :

(يا أيها النبي قل لأزواجك و بناتك و نساء المؤمنين يدنين عليهن من جلابيبهن. ذلك أدنى أن يعرفن فلا يؤذين و كان الله غفوراً رحيماً)

Allah dit :


(Ô prophète! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (Jilbaab) : elles seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux) [Al-Ahzaab : 33 : 59]


Dans ce verset, Allah dit au prophète de dire à ses épouses, à ses filles et aux femmes des croyants :


·De ramener sur elles leurs grands voiles (جلباب) (Jalaabiib, pluriel de Jilbaab).

·Pour qu’elles soient reconnues comme étant des femmes libres et non des esclaves ou des femmes non-musulmanes.

·Et pour qu’elles ne soient pas offensées par les hypocrites pervers, lorsqu’elles sortent à l’extérieur.


Ibn Kathir[1] dit :

(Allah ordonne à Son messager d’ordonner aux femmes croyantes – en commençant par ses épouses et ses filles, à cause de leur noblesse – de ramener sur elles leurs Jilbaab, pour les distinguer des femmes non-musulmanes et des esclaves […] As-Souddi[2] dit que des gens parmi les pervers de Médine (des hypocrites) sortaient durant la nuit, profitant de l’obscurité, attendant que des femmes sortent pour aller faire leurs besoins, pour les agresser. Lorsque la femme portait le Jilbaab ils disaient: C’est une femme musulmane libre et ne l’approchaient pas. Et s’ils voyaient une femme sans Jilbaab ils disaient: C’est une esclave puis ils allaient vers elle (pour l’agresser).


Et Moujaahid[3] dit :

Elles portaient le Jilbaab pour faire savoir qu’elles étaient libres et pour que les pervers ne s’approchent pas d’elles.)[4].


En ce qui concerne le Jilbaab, Ibn Kathiir a rapporté :


(Qu’il s’agissait en fait du «Ridaa’a» : une grande pièce de tissu, portée par dessus le Khimar[5]. Ceci est l’opinion du compagnon Ibn Mas’oud[6] et de plusieurs Taabi’iin (élèves de compagnons), parmi eux : Hasan al-Basri[7], Qataadah[8], Ibraahiim an-Nakha’i[9], ‘Atââ’ al-Khourasaani[10], et il est (le Jilbaab) semblable au Izar aujourd’hui.)



L’Imam Ibn Jariir At-Tâbari[11] rapporte qu’Ibn ‘Abbas a dit :

(Elles couvrent leurs visages à partir du dessus de leur tête avec le Jilbaab, et elles laissent paraître un seul œil.) Et il rapporte aussi que ‘Oubaidah As-Salmaani[12] fut questionné par Ibn Siriin[13] au sujet de ce verset et il dit : (Il (‘Oubaidah) couvrit sa tête et son visage avec son vêtement et laissa paraître un de ses yeux.)



Al-Qourtoubi[14] dit :

(L’opinion correcte est que le Jilbaab est un vêtement qui couvre tout le corps.) Puis il dit :(Les gens diffèrent en ce qui concerne la façon dont le Jilbaab doit être porté. Ibn ‘Abbas et ‘Oubaidah as-Salmaani ont dit que le Jilbaab doit envelopper complètement le corps de la femme, de façon à ce que rien ne paraisse sauf un œil pour qu’elle puisse voir.)


Certains tentent de limiter cet ordre à l’époque du prophète , mais cela est incorrect, car le sens du verset est général et le Qor’an et la Sounnah furent révélés pour qu’ils soient appliqués jusqu’au Jugement Dernier[15]. Oum ‘Atiyyah a dit :


عن أم عطية، قالت : أمرنا رسول الله صلى الله عليه وسلم أن نخرجهن في الفطر و الأضحى ، العواتق ، والحيض ، وذوات الخدور ، فأما الحيض فيعتزلن الصلاة و يشهدون الخير و دعوة المسلمين ، قلت : يا رسول الله ! إحدانا لا يكون لها جلباب ، قال : (لِتُلبسْها أخْتُها من جلبابها)

«Le prophète nous a ordonné d’amener les jeunes filles, les femmes de maison et les femmes menstuées pour la prière de l’Aïd al-Fitr et de l’Aïd al-Adha. En ce qui concerne la femme menstruée, elle ne fait pas la prière, mais elle assiste au bien et aux invocations des musulmans. Je lui dis : «Ô prophète d’Allah ! Certaines parmi nous n’ont pas de Jilbaab» Il répliqua : «Que leurs sœurs leurs prêtent des Jilbaabs à porter»[16].

Ce qui prouve que le Jilbaab est obligatoire, sinon le prophète n’aurait pas ordonné aux femmes de prêter des Jilbaabs à celles qui n’en avaient pas.

On peut donc comprendre, d’après la description du Jilbaab faite par les compagnons du prophète et les Taabi’iins, que ce que plusieurs femmes considèrent aujourd’hui comme étant un Hijab, ne respecte pas du tout les conditions de la Shari’ah.

_________________
لا تنسوا ذكر الله
“Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne desespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les pêchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”.
39:53


Dernière édition par Admin le Dim 30 Nov - 10:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheur.forum-actif.net
Admin
Administrateur
Administrateur


Féminin Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le hidjab (Le voile musulman)   Dim 30 Nov - 10:42

Deuxième preuve :



(و قل للمؤمنات يغضضن من أبصارهن و يحفظن فروجهن و لا يبدين زينتهن إلا ما ظهر منها. و ليضربن بخمرهن على جيوبهن . و لا يبدين زينتهن إلا لبعولتهن أو آباءهن أو آباء بعولتهن أو أبناءهن أو أبناء بعولتهن أو إخوانهن أو بني إخوانهن أو بني أخواتهن أو نساءهن أو ما ملكت أيمانهن أو التابعين غير أولي الإربة من الرجال أو الطفل الذين لم يظهروا على عورات النساء. ولا يضربن بأرجلهن ليعلم ما يخفين من زينتهن)


Allah dit :


(Et dit aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile (Khimar) sur leur poitrine; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leur mari, ou à leur père, ou au père de leur mari, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles qui n’ont pas d’envie pour les femmes, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures) [An-Nour : 24 : 31]

Allah dans ce verset s’adresse au prophète , lui ordonnant de dire aux femmes croyantes :


·De baisser leur regards.

·De garder leur chasteté.[17]

·De ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît.

·De rabattre leurs voiles (خمار) (Khoumour pluriel de Khimar) sur leur poitrine.

·De ne montrer leurs atours qu’aux gens mentionnés.[18]

·De ne pas frapper de leurs pieds de façon à faire savoir ce qui est caché de leurs parures.


Ibn Kathir dit :

(Le Khimaar correspond au voile que la femme porte pour couvrir sa tête et c’est ce que les gens appellent al-Maqaani’, et Sa’iid Ibn Joubaïr dit :

(Et qu’elles rabattent), signifie : qu’elles ajustent fermement. (Leur Khimaar sur leur poitrine) signifie : sur leur cou et leur poitrine de façon à ce que rien ne soit visible.

Et Al-Boukhari a rapporté selon ‘A’ishah (la femme préférée du prophète ), qu’elle a dit :

«Qu’Allah remplisse les femmes des Ansaars[19] de miséricorde, car lorsqu’Allah a révélé ce verset, elles déchirèrent leurs couvertures pour se couvrir». […] et selon Sâfiyyah Bint Shaibah qu’elle dit :


«Nous étions chez ‘A’ishah et les femmes mentionnèrent les mérites des femmes de Qouraïsh, alors ‘A’ishah dit : «Certes, les femmes de Qouraïsh ont bien des mérites, par contre je jure par Allah, que je n’ai jamais vu de meilleures femmes, et plus sincères envers le Livre d’Allah, ni plus croyantes en la révélation, que les femmes des Ansaars. Le verset de la Sourah An-Nour fut révélé, et leur maris rentrèrent chacun chez eux pour leur réciter ce qu’Allah avait révélé, chaque homme récite à sa femme, à sa fille, à sa sœur et à tous ses proches, ce que cette Sourah contient, et elles se précipitent, toutes sans exception, vers leurs couvertures pour se couvrir avec, en toute sincérité et avec foi en ce qu’Allah avait révélé dans Son Livre. Les femmes sortirent le lendemain matin suivant pour prier derrière le prophète , la tête couverte, comme si elles avaient des corbeaux sur la tête».)[20]



Le Sheikh ‘Abdul-‘Aziz Bin Baaz dit :


(Ibn Mas’oud a dit :


«Et (sauf ce qui en paraît) signifie : ce qui paraît des vêtements, car cela est pardonné». Ce qu’il veut dire par «les vêtements», ce sont les vêtements qui n’exhibent pas les atours et qui ne sont pas causes de tentations. Par contre, ce qui est rapporté selon Ibn ‘Abbas, qu’il a interprété (sauf ce qui en paraît) comme étant le visage et les mains; nous devons le prendre comme étant avant l’obligation du Hijab. Car après cela, Allah a ordonné de couvrir tout le corps comme cela a été expliqué dans les nobles versets de la sourah Al-Ahzab, et ce que ‘Ali ibn Talhah rapporte, prouve que c’est ce que voulait dire Ibn ‘Abbas, il dit :

«Allah a ordonné aux femmes croyantes, lorsqu’elles sortent de leur maison pour une nécessité quelconque, de couvrir leur visage à partir du dessus de leur tête avec leur Jilbaab et de ne laisser qu’un seul oeil paraître.».

Et Sheikh Al-Islam, Ibn Taimiyyah, ainsi que d’autres parmi les savants et les vérificateurs, ont expliqué cela. Et c’est la vérité sur laquelle il n’y a pas le moindre doute. En ce qui concerne ce qu’Abou Daoud a rapporté dans son recueil de Hadith, que ‘A’ishah a dit que Asma Bint Abi Bakr (sa sœur) est entrée chez elle, portant des vêtements légers, alors le messager d’Allah détourna sa tête et dit:

«Ô Asma! Lorsqu’une fille atteint l’âge de puberté, Il n’est pas permis qu’on voit de son corps, exepté ceci et ceci» et il pointa son visage et ses mains. Ce Hadith n’est pas authentique (Da’iif) dans sa chaîne de narrateur et il ne peut pas être attribué au prophète .

Car il est rapporté par Khalid Ibn Douraik selon ‘A’ishah, et il n’a jamais entendu de Hadith d’elle directement. Donc, le Hadith est interrompu (Mounqati’) et c’est pourquoi Abou Daoud, après l’avoir rapporté a dit :

«Ce Hadith est Moursal, parce que Khalid n’a jamais rencontré ‘A’ishah et parce qu’un des narrateurs est Sa’d Ibn Bashir et il est faible (Da’iif) et ce qu’il rapporte ne peut pas être utilisé comme preuve». Il y a un troisième problème dans le Hadith; c’est que Qataadah rapporte le Hadith «selon» (‘an) Khaalid Ibn Douraik, et il est Moudallis[21].)[22]

Ibn Kathir dit à propos de :

(Et qu’elles ne frappent pas leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures) : (Avant l’Islam, lorsque la femme marchait dans la rue et qu’elle portait à son pied un bracelet qui ne faisait pas de bruit, elle frappait le sol avec son pied pour que les hommes puissent entendre son tintement. Alors Allah a interdit aux croyantes de faire pareil. La même chose est applicable si ses parures et ses atours sont couverts et qu’elle bouge d’une manière à faire paraître ce qui est caché, cela rentre aussi dans l’interdiction. ) Puis il mentionne ensuite l’interdiction pour la femme de sortir de chez elle parfumée, en citant les preuves de cela, puis il dit :

(Cela comprend également l’interdiction pour la femme de marcher au milieu du chemin, pour ce que cela comporte d’exhibition (Tabarrouj). )[23]

_________________
لا تنسوا ذكر الله
“Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne desespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les pêchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”.
39:53


Dernière édition par Admin le Dim 30 Nov - 10:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheur.forum-actif.net
Admin
Administrateur
Administrateur


Féminin Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le hidjab (Le voile musulman)   Dim 30 Nov - 10:44


Troisième preuve :


Allah dit :


(و القواعد من النساء اللاتي لا يرجون نكاحاً فليس عليهن جناح أن يضعن ثيابهن غير متبرجات بزينة و أن يستعففن خير لهن و الله سميع عليم )


(Et quant aux femmes qui n’espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de (sortie) (le Jilbaab), sans cependant exhiber leurs atours et si elles cherchent la chasteté c’est mieux pour elles. Allah a connaissance de toutes choses) [An-Nour : 24 : 60]


Le Sheikh Ibn Jariir At-Tabari a dit :

Le Très-Haut a dit :

(Les femmes qui ne peuvent plus avoir d’enfants, à cause de leur âge avancé, qui n’ont plus de menstruations et qui n’enfantent plus; (Qui n’espèrent plus le mariage) ; C’est à dire : Celles qui ont désespéré de se trouver un époux et qui ne pensent plus aux hommes. (Nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de (sortie)) ; C’est à dire : leur Jilbaab : qui est le Qinaa’ (une grande couverture), qui est portée sur le Khimaar. Et le Ridaa’a qui est porté par-dessus les vêtements. Et il n’y a pas de blâme pour elles de ne pas porter cela devant les proches «Mahaarim»[24] ou devant les étrangers qui ne font pas partie des proches, sans toutefois exhiber leurs atours. Et concernant ce que nous avons mentionné les savants de l’explication du Qor’an ont dit d’après Ibn ‘Abbas :


(Et quant aux femmes qui n’espèrent plus le mariage (atteintes par la ménopause)) c’est la femme qui n’a pas de reproche à s’asseoir dans sa maison avec une robe et un Khimar, et elle enlève le Jilbaab tant qu’elle n’exhibe pas ce qu’Allah déteste. Et c’est ce qu’Il dit :(Nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de (sortie), sans cependant exhiber leurs atours) Puis Il dit : (Et si elles cherchent la piété c’est mieux pour elles).


‘Oubaid a dit :

«J’ai entendu Ad-Dâhhaak dire à propos de (d’enlever leurs vêtements de (sortie): cela signifie :le Jilbaab : qui est le Qinaa’ et ça concerne la femme âgée qui ne peut plus enfanter. Le fait de ne pas porter le Jilbaab par dessus le Khimaar ne lui nuit pas, cependant, toute autre femme musulmane libre (c’est à dire, qui n’est pas esclave), est obligée de porter son Jilbaab par dessus le Khimar lorsqu’elle atteint la puberté. Et Allah dit dans Sourah Al-Ahzaab :(De ramener sur elles leur grand voile (Jilbaab) elles seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées.)[33 :59]).

Puis il rapporte selon Moujahid, avec sa chaîne de narrateurs qu’il a dit :

((Leurs vêtements de (sortie)) «c’est : le Jilbaab». Et Ibn Zaid a dit : «c’est enlever le Khimar», et Ibn Mas’oud a dit : «C’est le Jilbaab ou le Ridaa’a ou le Milhafah[25]» (une couverture portée par dessus les vêtements)). Jusqu'à ce qu’il dise : ((Et si elles cherchent la chasteté, c’est mieux pour elles) cela signifie : que si elles sont chastes et pudiques et qu’elles sont timides d’enlever leur Jilbaab et leurs Rida’a; le porter est mieux pour elles que de l’enlever. Les savants du Tafsiir ont rapporté ce que nous avons dit.) Puis il cite selon Moujaahid avec la chaîne de narrateurs, disant :(«Qu’elles portent le Jilbaab.» Et selon Ash-Sha’bi qu’il dit : «Laisser tomber cela», c’est à dire, qu’elles laissent tomber la permission d’enlever le Jilbaab.)[26]

Lorsqu’on lit l’explication de ces savants, on constate que ce qui se passe aujourd’hui est tout à fait le contraire de ce que le verset ordonne. La plupart du temps, ce sont les femmes âgées qui se voilent, alors que les jeunes femmes se découvrent et exposent leurs atours aux hommes. Mais s’il est mieux pour les femmes d’âge avancé de chercher la chasteté en portant le Jilbaab, cela est encore plus important pour la femme qui est jeune et attirante, car elle est une source de tentation plus grande pour les hommes de tout âge. Son péché, en ne couvrant pas son corps et en exhibant ses charmes et ses atours est beaucoup plus grave que celui de la vieille femme, qui, en général, n’est pas convoitée par les hommes. La femme âgée n’a la permission de découvrir que son visage et ses mains en enlevant le Jilbaab, alors que dire de la jeune femme, qui en plus de montrer son visage et ses mains, montre ses cheveux, son cou, sa poitrine, ses cuisses et ses jambes, ses bras etc.


Ibn Kathiir dit :

(Ibn ‘Abbas a dit que : «Le verset (Et dit aux croyantes de baisser leur regard…) [Al-Ahzaab : 24 : 31], fut abrogé par celui-là (le verset de la troisième preuve) et la seule exception est les vielles femmes qui n’ont plus leurs règles et qui n’espèrent plus de se marier. Ibn Mas’oud dit :«(Nul reproche à elles d’enlever leurs vêtements de (sortie)) signifie : Le Jilbaab ou le Ridaa’a». La même chose a été dite par Ibn Abbas, Ibn ‘Omar, Moujaahid, Sa’iid Ibn Jubair, Abi Sha’thah, Ibraahiim An-Nakha’i, Al-Hasan, Qataadah, Az-Zouhri, Al-Awzaa’i[27] et d’autres.)[28]


Le Sheikh Ibn Baaz dit au sujet de ce verset :

(Allah nous informe dans ce verset que les femmes âgées qui n’espèrent plus le mariage n’ont aucun reproche à enlever les vêtements qui couvrent leur visage et leurs mains, pourvu qu’elles n’exhibent pas leurs atours. À partir de cela, on peut comprendre que celle qui exhibe ses atours n’a pas le droit d’enlever ses vêtements de sortie et qu’il y a un reproche contre elle si elle le fait, même si elle est vieille. Car un homme peut être attiré par une femme malgré son âge avancé, et parce que l’exhibition (at-Tabarrouj) peut créer de la tentation même lorsqu’une femme est vieille. Que dire alors, du cas de celle qui est jeune et belle, lorsqu’elle expose ses atours ? Il n’y a pas de doute que son péché est plus grave, que son reproche est plus sévère et que la tentation dont elle est la cause est plus grande. De plus, Allah a mis comme condition pour que la vieille femme (puisse enlever son Jilbaab), qu’elle n’espère plus le mariage, et ce n’est que – et Allah sait mieux – parce que si elle espère le mariage, elle sera poussée à se faire belle, à exhiber ses atours dans le but d’attirer les hommes, il lui fut donc interdit d’enlever ses vêtements de sortie pour la protéger, elle et les gens qui l’entourent, de la tentation. Puis Il termina le verset en incitant les vieilles femmes à la chasteté et Il expliqua que cela était mieux pour elles que d’enlever leurs vêtements de sortie, même si elles n’exhibent pas leurs atours. On voit donc par cet exemple, le mérite de se voiler et de se couvrir avec les vêtements de sortie (le Jilbaab). Il faut donc obligatoirement, que le Hijaab et la chasteté d’exhiber ses atours soient, à plus forte raison, mieux pour les jeunes filles et plus loin encore de la tentation.)[29]


Quatrième preuve :

Allah dit :

( و قرن في بيوتكن و لا تبرجن تبرج الجاهلية الأولى)

(Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas (Tabarrouj) à la manière des femmes d’avant l’Islam (al-Jaahiliyyah, le temps de l’ignorance)) [Al-Ahzaab : 33 : 33]


Ibn Kathiir dit :

((Restez dans vos foyers) signifie : demeurez dans vos maisons et ne sortez pas sans nécessité)[30]

Le Sheikh Bin Baaz dit :

(Allah dit aux mères des croyants (les épouses du prophète ) – et toutes les femmes musulmanes sont comprises par cet ordre – de rester dans leur maison, étant donné que cela les protège et les éloigne de tout les moyens de corruption et parce que les sorties inutiles mènent à l’exhibition, tout comme elles mènent à beaucoup d’autres mauvaises choses.)[31]


Le Sheikh Ibn Kathiir dit ensuite :

((Et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islam (al-Jaahiliyyah) Moujaahid a dit : «La femme sortait de sa maison et marchait devant les hommes, voilà ce que signifie l’exhibition du temps de l’ignorance». Qataadah a dit : «Et (Cela s’applique) lorsque vous sortez de vos maisons. Elles (les femmes avant l’Islam) avaient une façon de marcher et de parler pour attirer les hommes, et Allah leur a interdit de faire cela.» Mouqaatil Ibn Hayyaan a dit :«At-Tabarrouj signifie : que la femme met son Khimaar sur sa tête et ne le rabat pas correctement, de manière à faire voir ses colliers et ses boucles d’oreilles, son cou et tout ce qui paraît d’elle, cela est de l’exhibition»)[32]


Et le Sheikh Bin Baaz dit que le Tabarrouj est :

(Le fait de laisser paraître les charmes et les atours, comme la tête, le visage, le cou, la poitrine, les bras, les jambes, ainsi que les autres atours.)[33]


D’après ce verset, on peut comprendre que ce que font les femmes d’aujourd’hui, est un autre genre de Tabarrouj auquel on donne une apparence religieuse. C’est pourquoi c’est une forme de Bid’ah dans la religion. Les femmes qui portent les foulards sur la tête sans se couvrir le reste du corps de façon acceptable selon la Shari’ah croient faire une chose qui les rapproche d’Allah alors que cela ne fait que les éloigner de Sa miséricorde. Comment une femme musulmane peut-elle croire que de porter des jeans ou des pantalons et un petit veston avec un foulard peut être désigné comme étant un Hijab! De ne rien porter du tout est mieux certes que de mentir sur Allah et sur sa religion!


La cinquième preuve :

(و إذا سألتموهن متاعاً فاسألوهن من وراء حجاب ذلكم أطهر لقلوبكم و قلوبهن)


(Et si vous leur demandez (aux femmes du prophète) un objet quelconque, demandez-le leur derrière un rideau (Hijab) : c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs…) [Al-Ahzaab : 33 : 33]


L’Imam Al-Qourtoubi dit sur ce verset :

(Les gens diffèrent en ce qui concerne l’objet ou la chose en question. Certains disent; les choses que l’on s’empruntent, d’autres disent; Une question sur la religion (Fatwa) et d’autres disent: les pages du Qor’an. Mais la bonne opinion est que c‘est général et que ça comprend toutes les choses que l’on peut emprunter ou demander, que ce soit des choses religieuses ou des choses de la vie.) Et il dit aussi : (Dans ce verset, il y a la preuve qu’Allah a permis de leur demander (aux femmes du prophète) derrière un rideau (Hijab) pour une nécessité quelconque qui se présente ou pour poser une question dans la religion. Et toutes les femmes sont comprises par cela, selon ce qu’impliquent les bases de la Shari’ah, du fait que tout de la femme est ‘Awrah[34]; son corps et sa voix, et il n’est pas permis de se découvrir sauf pour une nécessité comme le témoignage, ou pour une maladie qui nécessite un traitement sur son corps.)[35]


Le Sheikh Bin Baaz dit :

(Ce noble verset, représente une preuve textuelle claire de l’obligation de voiler les femmes des hommes et de les cacher de ceux-ci. Allah a clarifié dans ce verset, que le Hijab est plus pur pour les cœurs des hommes et des femmes et les éloigne de la turpitude et de ses causes. Et Il démontra, en même temps, que le fait de se dévoiler et ne pas se couvrir correctement est impur et mauvais et que le Hijab est pureté et paix.)[36]


Il dit dans un autre endroit :

(Et celui qui dit que l’ordre du Hijab se limite aux mères des croyants (les épouses du prophète ) seulement, il a contredit les nombreuses preuves qui prouvent que l’ordre est général. Et il a contredit le verset : (c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs), car il n’est pas permis de dire que le Hijab est plus pur pour les cœurs des femmes du prophète et pour ceux des hommes parmi les compagnons, sans que cela implique ceux qui suivent après eux. Il n’y a pas de doute, que ceux qui viennent après eux ont encore plus besoin d’être voilés que les mères des croyants devant les compagnons, à cause de la différence immense entre la force de leur foi et de leurs visions de la vérité et la nôtre. Car les compagnons, hommes et femmes, ainsi que les mères des croyants sont les meilleurs êtres humains après les prophètes et la meilleure génération, comme le prophète l’a dit lui-même dans un Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim. Alors si le Hijab est plus pur pour leur cœur, donc ceux qui viennent après eux ont un plus grand besoin et sont plus pauvres en pureté qu’eux.)[37]






LA SUITE =====>> Aller à la deuxième partie http://www.alminhadj.fr/modules/news/article.php?storyid=212

_________________
لا تنسوا ذكر الله
“Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne desespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les pêchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”.
39:53
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheur.forum-actif.net
fleur
Membre en or
Membre en or


Féminin Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Le hidjab (Le voile musulman)   Dim 30 Nov - 16:48

Je te remercie Admin pour ces articles. c'est important de connaitre tout ceci et de savoir quoi répondre quand on est face à des mesulmans. Il m'est arrivé d'avoir une conversation avec une francaise, quand jetais etudiante j'etais avec mon enseignante dans une rencontre scientifique, nous etions toutes les deux en hijab, la francaise m'a dit qu'elle ne pensait pas trouver des enseignantes à l'universite avec le hijeb, elle m'a demandé si ce n'etait pas interdit. Nous avons pris du temps (avec des amies ) de lui expliquer la signification de ce vettement , et que ca n'empechait pas à la femme mesulmane d'effectuer plusieurs tâches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le hidjab (Le voile musulman)   Aujourd'hui à 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Le hidjab (Le voile musulman)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Char à voile grot pour gorkamorka
» le retour de la marine à voile
» Ondulant sous le vent... [1st entraînement, Nuage de Voile]
» Le Voile Bleu
» Voile Miroir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bonheur au bout du chemin :: Islam :: 3ibadat عبادات (Pratiques de l'islam)-
Sauter vers: