Le bonheur au bout du chemin

Ce forum est conçu pour le partage du savoir et des connaissances dans tous les domaines de la vie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les droits du voisin en Islam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anonyme7



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Les droits du voisin en Islam.   Jeu 29 Jan - 18:23

BismiLlâh Er-Rahman, Er-Rahim



Chers frères, chères soeurs,

Toute de sacrifice et de miséricorde, la vie de Muhammed salla llâhou 'aleyhi wa salam fut dédiée à l'accomplissement de la Mission Prophétique qu'il reçu de la part du Tout-Puissant. Investi de cette tâche ô combien difficile, le Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam s'efforcera de transmettre Le Message qui guidera l'Humanité dans les lueurs de la foi. Déjà des siècless avant sa venue , La Mecque était emprisonnée par les us et coutumes païennes. L'édifice sacré battit ou rebatit en main propre, par l'ami intime d'Allâh 'azawajal, Ibrahim salla llâhou 'aleyhi wa salam, ainsi que par son fils ismaêl 'aleyhi salam, avait été dénaturé et saillit par la folie des hommes. Un nuage bas d'ignorance semblait aveugler les mecquois. Un nuage dissipé par le retour triomphale du Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam dans son territoire natal. Cet évènement se traduisit par la libération du territoire sacré et de la Ka'ba qu'Allâh 'azawajal a établit comme bonne direction pour les habitants de l'univers; cette conquête constitua la victoire dont se sont réjouis les habitants du Ciel; à sa suite, les gens , par vagues successives, sont venus à l'Islam et la Terre s'en est illuminée, dira Ibn Al-Qayyim (Zâd Al-Ma'âd, 2/160).

C'est alors qu'après avoir mené à terme la mission qu'Allâh 'azawajal lui avait ordonné d'accomplir, après avoir donné des conseils à sa communautés et montré ce qui est bien pour elle, et après l'avoir mise en garde contre ce qui est mauvais pour elle dans la vie d'ici bas et dans l'au-delà, qu'un vendredi, alors que le Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam se trouvait à 'Arafât, Allâh révéla cette parole sublime du Qur'ân :

"Aujourd'hui, j'ai rendu votre religion parfaite; j'ai parachevé Ma grâce sur vous; J'agrée l'Islam comme étant votre religion" Sourate 5 Verset 3, sens approchée.

Après cette révélation, les larmes de 'Umar Ibn El-Khettab radhiaAllâhou'anhou, se mirent à couler.Il dira à ceux qui l'interrogeront aux sujets de ces larmes ce jour là :

"Il n'y a, après la perfection, que la diminution."

C'est comme s'il avait senti que le Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam allait mourir. D'autant plus que le Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam lui même, alors qu'il s'était mis debout devant la Djamra d'El-'Aqaba, dit :

"Prenez de moi vos rites, car il se peut que je ne fasse plus de pèlerinage après cette année." Rapporté par El-Bukhari d'après Ibn 'Umar radhiaAllâhou'anhou.

Quelque temps après que le prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam fut transporté de ce bas monde éphèmère vers la félicité éternelle, vers une place sublime et éminente et à un degré supérieur à tout autre degré, comme l'a dit le très-haut:

وَلَلْآخِرَةُ خَيْرٌ لَّكَ مِنَ الْأُولَى
93.4. Walal-akhiratu khayrun laka mina al-oola
93.4. Certes, la vie future te réserve plus de joies que la vie présente,
93.4 . And verily the latter portion will be better for thee than the former

وَلَسَوْفَ يُعْطِيكَ رَبُّكَ فَتَرْضَى
93.5. Walasawfa yuAAteeka rabbuka fatarda
93.5. et ton Seigneur te comblera bientôt de bienfaits dont tu seras satisfait.
93.5 . And verily thy Lord will give unto thee so that thou wilt be content .

Le Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam partit certes, comme tout être humain et comme tout autre Prophète, mais derrirère lui, il laissa une religion saine et droite, l'Islam. Le Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam a battit l'islam autour de cinqs pilliers que sont l'attestation de foi, la salat, la zakat, le jeûne de Ramadhan et le pèlerinage. Si un seul de ces piliers venait à être démoli, la construction en patirait. Mais en réalités, ces pilliers ne correspondent qu'aux fondements de la Construction de la maison Islam. Il convient d'y ajouter aussi les murs, les étages, l'architecture, la beauté de l'édifice. Il y a donc autre chose en plus de ces obligations bien précises qui parachèvent la construction de l'Edifice Islam.

Parmis ces choses, il est nécessaire de rappeler que l'Islam est une religion de droits et de devoirs. Et justement, l'objet de ce post sera de se pencher particulièrement autour d'un droit important, celui du Voisin inchaAllâh ....

I) Le mérite du voisin.

Ibn 'Umar radhiaAllâhou'anhou a rapporté que le messager d'Allâh salla llâhou 'aleyhi wa salam a dit :

"L'Ange Djibril n'a cessé de me recommandé le voisin à tel point que j'ai cru qu'il allait lui donner droit à l'héritage."

Le voisin est celui qui occupe une demeure contigüe ou proche à la nôtre, d'où ses droits mais aussi ses devoirs qui font du voisinage un bienfait et une source de bien-être.

Sur les droits et le bons comportements dûs au voisin, il est rapporté beaucoup de hadiths; le présent hadith fait partie des hadiths fondamentaux sur cette question. Il indique que l'Ange Djibril 'aleyhi salam a tellement recommandé le voisin au Prophète salla llâhou 'aleyhi wa salam que celui-ci a cru qu'il allait l'établir en héritier; or l'héritage est, comme l'on sait, un droit qui revient aux proches parents.

Pourquoi donc une telle recommandation et quelles dimensions revêt-elle ? C'est ce que nous aimerions ici éclaircir inchaAllâh.

L'Islam aspire à ce que la communauté ne forme qu'une seule famille; c'est pourquoi exhorte-il à toutes les vertus qui concrétisent une telle finalité, or le respect des droits du voisin relève indubitablement de ces vertus fondamentales qui, à elles seules, si elles venaient à être observées, donneraient naissance à une communauté soudée à l'image d'une construction dont tous les éléments se soutiennent.

Le voisin a, de fait, en Islam, un droit inviolable et c'est lui, de tous nos concitoyens, qui doit en premier bénéficier de notre bonté et de notre attention, car c'est lui que l'on rencontre matin et soir; qui plus est, l'on est amené en vertu du voisinage à être témoin de son comportement et à connaître ses secrets, c'est pourquoi l'on est plus informés que quicquonque de son état. D'où le fait que le voisin peut être une source de bonheur ou de malheur pour nous.

Aussi, la sagesse prophétique veille-t-elle à créer un esprit de concorde et de solidarité entre voisins, car l'entente est le préambule de la solidarité pour le bien de la société entière. Cest pourquoi le Messager d'Allâh salla llâhou 'aleyhi wa salam a insisté sur le bon comportement et fait de la générosité envers le voisin une marque de foi :

"Que celui qui croit en Dieu et au Jour dernier se montre généreux envers son voisin." rapporté par El-Bukhari et Muslim

De même, il a exhorté les croyants à aimer pour leur voisin ce qu'ils aiment pour leurs propres personnes :

"Aucun d'entre vous n'est vraiment croyant tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui même ou -aurait-il dit - pour son voisin ce qu'il aime pour lui même." Muslim

Il nous est ici précisé que les droits du voisin sont nombreux et dépendent des circonstances et situations:

-le saluer
- le visiter lorsqu'il est malade
-le consoler dans le malheur
-le féliciter dans les moments de joie,
-lui pardonner ses erreurs
-ne pas rechercher ses défauts
-préserver son secret
-ne pas manquer
-en son absence
-de surveiller sa maison
- baisser le regard devant son épouse et ses filles
-lui faire des cadeaux
-être bon avec lui
-demander de ses nouvelles
-l'aider lorsque nécessaire
-ne pas bâtir une construction élevée à la sienne
-cela portant atteinte à son intimité
-ne pas lui causer quelques nuisances comme le bruit ou le fait de verser devant chez lui des eaux usées.

Voilà pourquoi lorsque l'hostilité entre voisins pointe son nez, à cause d'une agression ou d'un mauvais comportement de l'un envers l'autre, la communauté s'en trouve gravement menacée et la paix sociale fragilisée.




Dernière édition par anonyme7 le Jeu 29 Jan - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme7



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Les droits du voisin en Islam.   Jeu 29 Jan - 18:28

II) Celui qui méprise son voisin et les diverses formes de mépris

La sagesse prophétique dans sa majesté dénie la foi à qui nuit à son voisin :

"Par Dieu ! Il n'est pas croyant. Par Dieu ! Il n'est pas croyant ! Par Dieu ! Il n'est pas croyant ! On dit
"Qui donc ô Messager d'Allâh ?" Il dit "Celui dont le voisin n'est pas à l'abri de son mal" Rapporté par
Muslim.

Le Messager d'Allâh salla llâhou 'aleyhi wa salam insiste sur le fait que la foi du musulman n'est pas parfaite tant qu'il ne s'absteint pas de nuire à son voisin; la foi étant la finalité à laquelle aspire le musulman et la condition sine qua none de sa dignité dans le monde d'ici-bas et dans la vie ultime, celui-ci s'emploiera de tout son être pour atteindre ce but et satisfaire cette exigence.

Et si le Messager d'Allâh salla llâhou 'aleyhi wa salam dénie la foi à celui qui nuit à son voisin, il considère inversement que l'absence de ce préjudice est l'une des nécessités de la foi.

"Que celui qui croit en Dieu et au jour Dernier ne fasse pas de tort à son voisin." Rapporté par Bukhari et Muslim

Un autre hadith précise l'ampleur du péché que l'homme peut supporter du fait du tort causé à son voisin

On demanda au Messager d'Allâh salla llâhou 'aleyhi wa salam :
"Ô Messager de Dieu, telle femme prie la nuit, jeûne le jour, mais elle profère à l'égare de ses voisins des paroles nuisibles." Il dit : "Elle est en Enfer." Rapporté par Ahmed et Al-Hakim; ce dernier qualifie la chaîne de transmission de ce hadith de valide)

Le Messager d'Allâh salla llâhou 'aleyhi wa salam a également dit :

"N'entre pas au paradis celui dont le voisin n'est pas à l'abri de son mal." rapporté par Muslim.

En outre, forniquer avec l'épouse de son voisin constitue l'un des plus graves péchés qui peuvent être commis; intérrogé par Ibn Mas'ûd radhiaAllâhou'anhou, rapporteur du hadith, sur le plus grand péché auprès de Dieu, le messager d'Allâh salla llâhou 'aleyhi wa salam dit :

"Que tu donne à Dieu un associé alors que c'est Lui qui t'a crée." "Et quoi encore ?" dis-je.
Il dit : "Que tu tues ton enfant par crainte de la pauvreté."
Je demandai "Et quoi encore ?"
Il dit : "Que tu forniques avec la femme de ton voisin." Rapporté par Bukhari et Muslim.

En Islam, la fornication est un acte odieux qui l'est encore plus lorsqu'il est commis avec la femme du voisin; cela parce que celui-ci attend de son voisin qu'il protège et préserve son honneur.

Recommandant avec insistance la bienfaisance vis-à-vis du voisn, le Qur'ân dit :

وَاعْبُدُواْ
اللّهَ وَلاَ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئاً وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَاناً
وَبِذِي الْقُرْبَى وَالْيَتَامَى وَالْمَسَاكِينِ وَالْجَارِ ذِي
الْقُرْبَى وَالْجَارِ الْجُنُبِ وَالصَّاحِبِ بِالجَنبِ وَابْنِ
السَّبِيلِ وَمَا مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ إِنَّ اللّهَ لاَ يُحِبُّ مَن
كَانَ مُخْتَالاً فَخُوراً
4.36.
WaoAAbudoo Allaha wala tushrikoo bihi shay-an wabialwalidayni ihsanan
wabithee alqurba waalyatama waalmasakeeni waaljari thee alqurba
waaljari aljunubi waalssahibi bialjanbi waibni alssabeeli wama malakat
aymanukum inna Allaha la yuhibbu man kana mukhtalan fakhooran
4.36.
Adorez Dieu, sans rien Lui associer ! Soyez bons envers vos parents,
vos proches, les orphelins, les pauvres, les voisins qu’ils soient de
votre sang ou éloignés, ainsi que vos compagnons de tous les jours, les
voyageurs de passage et les esclaves que vous possédez, car Dieu n’aime
pas les arrogants vantards,
4.36
. And serve Allah . Ascribe no thing as partner unto Him . ( Show )
kindness unto parents , and unto near kindred , and orphans , and the
needy , and into the neighbor who is of kin ( unto you ) and the
neighbor who is not of kin and the fellow traveller and the wayfarer
and ( the slaves ) whom your right hands possess . Lo! Allah loveth not
such as are proud and boastful ,


Ainsi le Qur'ân ordonne-t-il la bonté envers le voisin, le mentionnant à la suite des parents, des proches, des orphelins et des pauvres.

S'imprégant de ces principes, les premiers musulmans avaient un comportement tout de bonté marqué, envers leurs voisins chréteins ou juifs; Mujâhid radhiaAllâhou'anhou a rapporté l'évènement suivant :

"J'étais chez 'AbdAllâh Ibn 'Umar alors que son domestique dépouillait une brebis. Il lui dit :

"Lorsque tu finiras, commence par donner de sa viande à notre voisin juif."

Comme il répéta plusieurs fois, le domestique le lui fit remarquer. Ibn 'Umar radhiaAllâhou'anhou dit alors :

"Le Messager d'Allâh n'a cessé de nous recommander le voisin à tel point que nous avons craint qu'il lui donnât droit à l'héritage."

III) Les règles islamiques du bon voisnage et la civilisation actuelle

Il nous faut souligner qu'aujourd'hui plus qu'autrefois, s'impose à nous l'obligation de veiller à la tranquilité du voisin et de lui épargner la gêne; lorsqu'il y a 14 siècles, l'Islam apporta cette bonne direction divine, il n'y avait pas une telle densité de population et les demeures n'étaient pas aussi proches les unes des autres, comme c'est le cas de nos jours; les appartements sont contigus dans le sens aussi bien horizontal que vertical, ce qui est source pour le voisin de nuisance et de gêne: les enfants jouent et courent chez eux sans ménager aucunement le voisin de dessous; à cela s'ajoutent le bruit de la télévision, de la radio, des hauts parleurs dans la rue, les veillés tardives et les bruits générées par celles-ci..



Or, Allâh 'azawajal a fait de la nuit, après l'effort de la journée, un instant de repos. Il nous incombe donc de ne causer à nos voisins aucune gêne, cela découlant des exigences de la foi qui est la nôtre.

Il est regrettable que des gens appartenant à la communauté de Muhamed causent beaucoup de torts à leurs voisins, voire à la société qui est la leur; Les musulmans notament certains jeunes des grandes villes comme paris, Lyon, Strasbourg, etc..., manquent à leur devoir vis-à-vis de leurs voisins non-musulmans, voire musulmans. Que les jeunes musulmans soient sciemment marginalisés par les décideurs politiques et leurs institutions publiques ne leur donne aucunement le droit, au regard de l'islam, de recourir à la violence, laquelle ne fait que ternir l'Image de l'Islam et repousser les gens loin de celles-ci, en sus de la déstabilisation sociale qu'un tel comportement irresponsable génère.

Du reste, la civilisation moderne a organisé les relations de voisinage par l'établissement de lois positives; ainsi toutes plaintes émanant d'un voisin, est recevable par les services de police et de sécurité qui répriment le fautif. mais en cela, l'Islam a devancé la civilisation moderne en cette matière, et a apelé à ce que le bon comportement vis-à-vis du voisin soit de bonne grâce et en réponse à l'ordre d'Allâh, dans l'espoir de sa récompense et par crainte de Son châtiment.

Il importe de savoir que contrairement à l'Islam, la loi de la civilisation moderne s'occupe seulement de lever toute nuisance à l'égard du voisin et ne stipule pas qu'il faille honorer celui-ci et bien le traiter.

Pour conclure, nous citerons inchaAllâh un hadith sublime où on apprend que :




Sources sur lesquelles je me suis appuyé :

-"La Sagesse du Prophète " de 'Atif Abulfattâh Tabbâra, commentaire de hadiths traduit de l'arabe par 'Abderrazak Mahri et Muhammed Al-Fâtih.
-"Comprendre l'Islam avec les 40 hadiths An-Nawawi" de Mostafa Suhayl Brahamai.
-"La Sira du Prophète " extrait des 51 tomes de "Bidaya Wa En-Nihaya" d'Ibn Kathir, et traduit de l'arabe par Messaoud Boudjenoun.
-"Muhammed, l'Ultime joyau de la Prophétie", traduction du "Rahheq makhtoum" de
Saffyu Er-Rahman Al-Mubarakfuri, aux éditions Ennour, édition revue et corrigée.
-Livres de hadiths tels que le Sahih Bukhari, le Ryad Es-Salihine dAn-Nawawi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
Administrateur


Féminin Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Les droits du voisin en Islam.   Dim 8 Fév - 13:21



et pour ce poste important mon frère anônyme. Merci d'avoir soulevé ce point sur la relation qui devrait nous lier avec nos voisins car elle est très importante aux yeux d'Allah, d'ailleurs tu as bien cité les ahadiths du prophètes qui le démontrent.

Allah yahdina vers son droit chemin et qu'il nous aide à préserver et à garder une bonne entente et une bonne relation avec tous nos voisins, et qu'il fasse qu'aucun d'eux ne soit froissé ou en colère contre nous. Amine

_________________
لا تنسوا ذكر الله
“Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne desespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les pêchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”.
39:53
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheur.forum-actif.net
anonyme7



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Les droits du voisin en Islam.   Lun 16 Fév - 18:10

Salam 'aleikoum wa rahmaTouLlâhi wa barakaTou

Wa fiki BarakAllâh wa anti min ahli el-jeza. Amine à toutes tes dou'as, et qu'Allâh te comble de bienfaits, ici bas et dans l'au-delà. amine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les droits du voisin en Islam.   Aujourd'hui à 21:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Les droits du voisin en Islam.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voisin Du Dessin (VDD)
» Vers le respect des droits economiques et sociaux des citoyens haitiens
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» L'Islam rejoint les autres religions
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bonheur au bout du chemin :: Islam :: Connaitre l'Islam-
Sauter vers: