Le bonheur au bout du chemin

Ce forum est conçu pour le partage du savoir et des connaissances dans tous les domaines de la vie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Aimé de Dieu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anonyme7



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: L''Aimé de Dieu...   Sam 23 Mai - 0:24

BismiLlâh, Er-Rahmân, Er-Rahîm
Salam 'aleikoum wa rahmaTouLlâhi wa barakaTou

L'aimé de Dieu....

Abû Hureyra radhiaAllâhou'anhou rapporte qu'Il a entendu l'Envoyé d'Allâh Salla Llâhou 'aleyhi wa salam dire :

"Dieu le Très-Haut dit : "Je proclamerai la guerre à celui qui prend comme ennemi l'un de Mes Waliy. Et il n'est point de meilleure chose par laquelle Mon serviteur se rapporchera de Moi que par ce dont Je lui ait fait obligation. Et Mon serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires (nawâfil) jursqu'à ce que Je l'aime. Lorsque Je l'aimerai, je serai son ouïe par laquelle il entendra, sa vue par laquelle il verra, sa main par laquelle il appréhendra, ses pieds par lesquels il marchera. Et s'il Me sollicite, certes Je lui accorderai, et s'il Me demande protection, certes je le protègerai. {Et Je n'ai jamais hésité à faire quelque chose comme Je le fais en prenant la vie du croyant, lui, détestant la mort, et Moi, détestant lui faire mal}

Bukhari (6021) qui rapporte aussi la partie entre crochets, qui ne se trouve pas dans l'original de An-Nawawi. Rapporté aussi par Ahmed (24 997) avec pratiquement les mêmes termes, ainsi que Tabaranî


I) Sens global

A) L'extraordinaire amour de Dieu !

C'est une parole divine, dans la bouche de notre Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam, qui ouvre grandes les portes de l'amour de Dieu, et de Sa proximité dans cette vie, avant l'autre. Elle nous explique, dans notre langage bien limité et réduit, ce que Amour de Dieu induit comme transformation dans la vie, les sens et les gestes de celui qui aime Dieu : L'aimer comme Il veut afin qu'Il nous aime à Son tour. Et inestimable est la place de l'aimé de Dieu !

C'est lui le waliy, le proche de Dieu.

Remarque : Ce terme waliy peut prendre plusieurs sens selon le contexte.

- Lorsque le terme est accolé au nom d'Allâh (waliy Allâh), il veut dire rapproché de Dieu, par la piété, le bon comportement, l'obéïssance sans faille; en quelque sorte le "saint" en langue française.
Ce mot peut aussi vouloir dire le partisan, celui qui défend une tierce personne, son allié. Des hommes, des nations peuvent prétendre à ce qualificatif. C'est aussi ce que l'on comprend dans les sens de versets suivants :

{Dieu est le défenseur (waliy) de ceux qui ont la foi, Il les fait sortir des ténèbres de la lumière} (Sourate 2/257)

ou bien

{Et Dieu est l'Allié (waliy) des croyants} (Sourate 3/68)

- Un sens encore plus renforcé que le précédent, le terme waliy veut alors dire le protecteur. Comme dans le sens du verset suivant (et de nombreux autres)

{Et qu'en dehors de Dieu vous n'avez ni protecteur (waliy) ni secoureur} (Sourate 2/107)

- Le mot veut aussi dire le représentant, le tuteur ou le curateur selon le contexte. C'est donc le représentant de la femme ou du mari lors du contrat de mariage. C'est le tuteur ou le curateur chargé d'aider l'assisté, selon son degré d'incapacité de discernement, dans l'exercice de ses droits civils.

Le meilleurs des proches de Dieu sont d'abord Ses prophètes et Ses envoyés. Il y a ensuite les compagnons de Notre Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam ,eux qui ont porté cette religion et l'ont propagée dans les moments les plus difficiles.

B) D'abord les obligations, puis les nawâfil

Comment être aimé par Dieu, et être un rapproché ?

D'abord, par l'accomplissement des obligations qu'Il nous a prescrites. C'est le chemin sans faille, et en dehors duquel point d'autre voie. C'est ce qui est décrit dans Son Livre :

{En vérité, les biens aimés de Dieu seront à l'abri de toutes crainte, et ne seront point affligés; ceux qui ont la foi et qui craignent Dieu... } (Yûnus 10/62)

Craindre Dieu d'abord en s'acquittant des obligations. Ces dernières sont non seulement constituées par les différentes formes de culte (prière, zakât, jeûne et pèlerinage), mais aussi par le fait de s'abstenir de se livrer à l'illicite (harâm) ou de l'approcher. C'est aussi de pratiquer les différents devoirs (envers ses parents, ses enfants, sa famille, la communauté des croyants), d'avoir le comportement adéquat (sincérité, fidélité, confiance, intégrité...)

Après ces obligations dont nous sommes redevables auprès de Dieu, et qui constituent la condition sine qua none de tout rapporchement auprès de Lui, les nawâfil constituent la voie subséquente pour parfaire ce rapprochement à Dieu.

En effet, le Prophète Muhammed Salla Llâhou 'aleyhi wa salam ne se contentait pas des seules obligations rituelles. Il en ajoutait d'autres, en plus des cinqs prières obligatoires : le matin, avant et après la prière de zuhr, avant celle de 'asr, après le maghrib, et avant le 'isha'. Mais surtout il se réveillait régulièrement pour prier dans l'intimité de la nuit.

En plus du jeûne du ramadan, il jeûnait chaque mois parfois un jour, parfois 3 jours, parfois 2 jours par semaine, parfois plusieurs jours consécutifs. En plus de la zakât obligatoire, il donnait de ses biens. En plus du pèlerinage, il effectuait la 'umra (petit pèlerinage)

Les Nawâfil sont importante. L'Imam Shâtibi dit à leurs propos qu'elles constituent les gardiennes des obligations. En effet, celui qui veille à pratiquer les nawâfil de manière régulière sera plus à même de sauvegarder ses obligations, et de les pratiquer en leur temps et circonstances. Quant à celui qui ne se contente que des obligations, il sera bien en peine à sauvegarder leur pratique.

Les nawafil constituent, par ailleurs, des moyens de séparation et de compensation aux oblgations mal accomplies. En effet, souvent nous ne nous acquittons pas de nos obligations de la meilleure façon, ou de la plus convenable. Les nawâfil sont là pour réparer.

Elles constituent aussi l'un des moyens de neutraliser les mauvaises actions commises, car elles les détruisent (effacent leurs conséquences), comme le feu consume le bois.

En sus des obligations, les nawâfil constituent la mailleure manière d'obtenir le pardondivin, d'être comblé de l'amour de Dieu. Etre aimé par Dieu, telle est la félicité en ce bas monde comme l'au delà. Etre aimé par Dieu, c'est ne voir, n'entendre, n'entreprendre que ce qu'Il agrée, et ceci non point par notre propre volonté, mais bien plus par Son assistance, Son soutien et Son secours.



c) Etre aimé de Dieu

Parce que Dieu soubhana Wa Ta'ala aime ceux qui se sont rapprochés de Lui, qui L'ont préféré à tous et L'ont aimé, qu'Il proclame haut et fort, que celui qui les prend pour ennemi, ou encore plus qui les combats, Dieu le combattra. Dieu prend leur défense, Il est leur protecteur. S'attaquer aux aimés de Dieu, à Ses protégés, c'est s'attaquer à Dieu. Et celui qui le fait ne verra jamais la tranquillité et la paix dans ce monde, encore moins dans l'autre.

Etre aimé de Dieu, c'est "voir par Sa vue, entendre par Son ouïe, appréhender par Sa main, aller par Sa volonté." Et dans une autre version, il est ajouté : "Je serai son coeur par lequel il perçoit (les choses), et sa langue par laquelle il parlera !"

Telle est la rétribution de celui qui a orienté sa vie vers Dieu, a accompli ses obligations et s'est encore efforcé de plaire à Dieu et de recevoir Son agrément. Un tel homme (comprendre homme et femme) sera promu par Dieu au degré de Ses élus. Cet homme, parvenu à ce troisième niveau du mieux faire (ihsan, décrit dans le hadith N°2 de la compilation des 40 hadiths An-Nawawi) sentira encore plus cette présence divine qui le guidera vers le bien, vers le beau, qui lui fera connaître ce qu'il ne savait pas. Extrême rapprochement de Dieu qui l'illuminera de Sa lumière. Il verra bien plus par son cœur que par ses yeux !

Son désir sera Dieu, il n'aimera que ce que Dieu aime, il ne préfèrera que ce que Dieu a commandé et recommandé. Il sera serviteur de Dieu dans les faits ainsi que dans son intimité.



L'Imam Shawkâni en commantant ce hadith note que "parmi les manifestations de l'amour de Dieu à Son serviteur, c'est d'exaucer ses demandes et de le faire aboutir à la connaissance de ce qu'il ne savait pas auparavant (...) Dieu lui donnera une âme transparente, une foi forte, une vision bien profonde, une pureté du coeur."

Suprême don de Dieu : un tel croyant sera exaucé dans ses demandes adréssées à Dieu. Des compagnons de notre Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam étaient connus pour ce don divin, à l'exemple de Uways Al-Qarnî qui, vivant du temps du Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam et devenu musulman, n'a pu le rencontrer. Le Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam avait dit de lui à 'Umar :

"S'il faisait une demande à Dieu, il serait exaucé, alors demande lui qu'il s'adresse à Dieu pour te pardonner. Ce que 'Umar fit (Muslim 4613)

Tel est aussi l'exemple de la compagnonne Uma Haritha que Dieu a exaucé sur le champ (Bukhari (2595) et Ahmed (13517))

D'autres, bien après aux, avaient réussi cette proximité avec Dieu qui faisait qu'Il accédait à leurs requêtes.

Etre aimé de Deu, c'est aussi être aimé par Ses plus chères créatures. Le Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam dit à cet égard :

"Lorsque Dieu aime un serviteur, Il appel l'ange Djibril et lui dit :" Dieu aime untel, aimes-le !" Ce dernier lance alors un appel à ceux qui habitent les cieux : "Dieu aime untel, alors aimez-Le !" Alors ils l'aimeront. Et Dieu l'exaucera alors dans ses demandes." Bukhari (2970) et Muslim (4772)

Enfin, Dieu, par délicatesse et miséricorde, dit qu'Il hésite à prendre la vie de Son serviteur qu'Il aime, mais que Sa décision, prise lors de la créations de l'univers ne peut être enfreinte. Tout le monde mourra même si l'instant de la mort est très dur et très éprouvant pour toutes les créatures. En effet, notre mère 'Aisha radhiaAllâhou'anha, la femme du Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam rapporte ces paroles :

"Lorsque le Prophète était à l'agonie, il avait demandé un récipient dans lequel il plongeait sa main et la repassait ensuite sur son visage. Il disait : "Mon Dieu, aide-moi à supporter les affres de la mort et ses tourments." Tirmidhi (900) et Ahmed (23220)

[/size]


Dernière édition par anonyme7 le Sam 23 Mai - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme7



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'Aimé de Dieu...   Sam 23 Mai - 0:36

II) Commentaire

A) Allez vers Dieu, faire l'effort !

Une belle leçon est à retenir de ce hadith, tirée de l'expression prophétique : "wa lâ yazâlu 'abdî yataqarrabu", "et Mon serviteur ne cessera de se rapporcher de Moi..."

L'amour de Dieu, et en général Ses réponses, viennent en guise de réplique à un effort humain entrepris ou déjà accompli. Il survient à la suite de cet effort, soit pour l'assister et le soutenir, soit pour le rendre fécond et le faire aboutir (Cf p 476 de "Morale du Qur'ân" de Muhamed Draz rahimahouLlâh ). C'est ainsi que Dieu dit :

{Ceux qui font un effort pour Notre cause, Nous les dirigeons sûrment dans nos sentiers...} ( Sourate 29/69)

{Ceux qui s'efforcent de tenir la bonne voie, Dieu intensifie leur lumière et leur procure la piété.} ( Sourate 47/17)

Pour recevoir la lumière, l'homme doit commencer par la chercher et s'ouvrir à elle. Notre Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam le précise :

"Celui qui fait un effort pour rester chaste (yasta'fif), Dieu le rendra chaste. Celui qui s'évertue à se contenter de ce qu'il a et à se passer de ce qu'il n'a pas (yastaghni), Dieu lui donera l'équivalent de la richesse. Celui qui fait un effort de patience (yatasabbar) et d'endurance, Dieu les lui procurera". Bukhari 1376, Muslim 1745 dans une version plus longue.

Le waliy musulman n'est pas le sage bouddhiste détaché du désir, ou le sage stoïcien, insensible à la douleur, ni l'ermite chrétien célibataire retiré du monde. Notre Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam, dans sa sagesse, n'était ni l'un, ni l'autre. Il a averti les compagnons que :

"Je suis celui qui, parmi vous, craint le plus Dieu. Parfois je jeûne, parfois je ne le fais pas. Parfois je fais les prières de la nuit, tout comme je prends sommeil aussi. Et je prends épouse. Que celui qui ne suit pas ma voie sache qu'il n'est pas des miens." Bukhari 4875 et Muslim 2487

Il riait, il plaisantait avec ses compagnons, tout comme il avait versé de chaudes larmes lors de la mort de son fils Ibrahim. Il aimait le sucré et le froid, il aimait aussi les parfums et il disait :

"Ma joie la plus profonde se trouve dans la prière." Nasa'ï 3878 et Ahmed 13 526

La "sainteté islamique" (cf Muhamed Draz, Morale du Qur'ân, p471), si on peut la nommer ainsi, ne consiste donc pas en une indifférence absolue à l'égard de la nature, mais en une préférence accentuée pour les valeurs spirituelles, celles de l'au delà. Aussi, en décrivant les vrais croyants, le Qur'ân ne dit pas qu'ils n'aiment que Dieu, mais {qu'ils aiment Dieu par dessus-tout !" (ashaddu hubban liLlâhi} Sourate 2/165. C'est aussi ce qui ressort du sens du hadith suivant (cité en partie) :

"(Il y a) Trois choses qui, si elles sont présentes (dans le coeur), permettront à la personne d'apprécier la saveur de la foi : Que Dieu et Son envoyés soient plus aimés pour elle (cette personne) que toute autre personne ou chose,..." Bukhari 6428 et Muslim 60

C'est une sainteté par l'amour de Dieu, les oeuvres pies et saines, les valeurs élevées vécues dans la vie quotidienne. C'est l'ihsan, sentir et voir Dieu partout et L'adorer dans la conformité de Ses prescriptions.
C'est aussi par le fait de préférer Dieu à chaque choix proposé par la vie et ses inombrables tentations. C'est une sainteté ouverte à tous.

B) Demander l'amour de Dieu




Le Prophète Muhammed Salla Llâhou 'aleyhi wa salam a dit que parmi les invocations du Prophète Abou Dawoud, il y avait celle-ci :

"Ô Mon Dieu, je Te demande Ton amour, l'amour de ceux qui T'aiment, l'amour de toute action qui me ferait parvenir à Ton amour. Seigneur, fais que Ton amour soit plus cher pour moi que ma propre personne, ma famille et l'eau fraîche." Tirmidhi 3412

ll disait aussi :

"Seigneur, je Te demande Ton amour, l'amour de ceux qui T'aiment, l'amour de toute action qui me rapprocherait de Ton amour." Tirmidhi 3159 et Ahmed 21 093

Et dans une version encore plus grande, il disait :

"Seigneur, accorde-moi Ton amour ainsi que l'amour de ce qui me sera utile auprès de Toi. Seigneur, de ce que Tu m'as donné et que j'aimais, fais en sorte qu'il soit pour moi une force dans ce que Tu amies. Seigneur, de ce que Tu m'as refusé et que j'aimais, fais en sorte qu'il laisse la place pour ce que Tu aimes." Tirmidhi 343

Le Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam nous enseigne à travers ces invocations que l'amour de Dieu est la chose la plus chère au monde, et que le musulman doit essayer de l'atteindre et de vivre avec; cet amour doit être l'axe autour duquel doit évoluer la vie du musulman.

En effet, être aimé de Dieu, c'est entrer dans Son pardon, dans Sa miséricorde, c'est entrer dans la famille de ceux qui sont agrées par Lui. Etre aimé par Dieu, c'est devenir Son allié, celui qui parle par Son verbe, qui entend par Son ouïe, qui appréhende par son appuie, qui est exaucé lorsqu'il s'adresse à Lui dans ses prières et ses demandes.

C) Aimer Dieu, le chemin



L'amour de Dieu est un don incommensurable. Voici comment en parle Cheikh Ibn Al-Qayyim (cf Madarij, Station de l'amour (manzilat al-mahhiba). Son autre livre, Rawdattu lmuhibbin est consacré à cet amour), dont on lira avec délice et délectation les belles pages qu'il a écrites sur le sujet :

"L'amour est la vie de la foi et des actes d'adoration, ainsi que des stations et des sentiments. S'ils venaient à en être vidés, ils seraient comme un corps sans vie. L'amour emmène ceux qui le pratique vers les contrées qu'ils n'atteindraient autrement que par des effrots exténuants... C'est la monture qui amène les itinérants dans cette voie vers leur amant... Par Dieu, ils auront gagné ici-bas comme l'Au-dela. Ici, ils bénéficient de la proximité de Dieu. Et là-bas, ils seront avec Celui qu'ils avaient aimé."

En effet, le Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam nous informe que :

"Chacun sera (dans l'autre vie) avec celui qu'il a aimé (dans cette vie)" Bukhari 5704 et Tirmidhi 2308

Cheikh Ibn Al-Qayyim nous enseigne comment s'engager sur le sentier de ceux qui veulent aimer en Dieu. Il nous trace dix causes qui nous amènent à cet amour. Nous les résumons dans ce qui suit :

1) Lire le Qur'ân en méditant
2) Accomplir des actes surérogatoires (nawâfil) après avoir effectué de la meilleure façon les obligations
3) Rester toujours (ou le plus longtemps possible) en évocation de Dieu (dhikr)
4) Préférer, à chaque fois qu'il faut faire un choix, l'amour de Dieu sur tout autre amour.
5) Méditer les Noms (asmâ') et Attributs divins (sifât)
6) Reconnaître les bienfaits de Dieu et Ses grâces sur soi même et les autres.
7) Que le coeur soit brisé devant Dieu
8)Prendre des moments de sollitude pour prier. L'évoquer (dhikr), lire Ses paroles, afin que le corps soit en position de déférence, de respect. Terminer tout cela par des demandes de pardon (istighfâr) et de repentance (tawba)
9) S'assoir auprès de ceux qui L'aiment sincèrement, apprendre auprès d'eux les meilleurs paroles et sentences.
10) S'éloigner de tout ce qui peut faire obstacle entre ton coeur et l'amour de Dieu




Dernière édition par anonyme7 le Sam 23 Mai - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme7



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'Aimé de Dieu...   Sam 23 Mai - 0:40

D) Aimer Dieu, c'est aussi aimer

Aimer Dieu, c'est aussi aimer ceux qui L'aiment (Ibn El Qayyim, cf Madarij). C'est rechercher leur compagnie, car ils forment Ses proches. On ne peut prétendre aimer Dieu et s'éloigner de Ses serviteurs, ceux qui L'adorent et qui L'aiment, qui partagent cet amour. Le premier de ceux-là est le Prophète Muhammed Salla Llâhou 'aleyhi wa salam. Dieu dit dans le Qur'ân :

{Dis leur : "Si vous dîtes aimer Dieu, alors suivez-moi (le Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam) et Dieu vous aimera.} Sourate 3/31

En effet, menteur est celui qui dit aimer Dieu mais n'aime pas Son Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam , ou qui dit aimer Dieu mais qui ne suit pas Muhammed .
En outre, Dieu dit dans un hadith Qudsî

"Mon amour est pour ceux qui s'aiment en Moi, ceux qui se rencontrent en Mon nom, et qui se séparent en Mon nom" Ahmed 21052

En effet, c'est dans la rencontre avec ceux qui aiment Dieu que l'on apprend comment L'aimer encore plus, que l'on se motive et que l'on s'aide davantage mutuellement. On ne peut prétendre aimer Dieu et se détourner de ceux qui L'aiment et ce ceux qu'Il aime.

D'un autre côté :

Aimer Dieu, c'est aimer Sa parole, Son Livre et y consacrer de longs moments. Peut-on alléguer l'amour de Dieu, alors que nous désertons Son Livre ? Par quoi L'aimer si ce n'est d'abord par la lecture et la méditation de Ses paroles ?

Aimer Dieu, c'est aimer ses demeures (les mosquées) et les emplir de dhikr, de savoir et de fraternité.
Seigneur, fais-moi aussi aimer les actes qui me rapporche de Ton amour !

Afin que notre prétention d'amour ne soit pas pure démagogie, qu'elle ne soit pas lettre morte, nous devons joindre les actes à ce sentment d'amour d'Allâh. Notre amour de Dieu n'est pas un amour platonicien, des envolées littéraires, ou un décor enjolivant nos paroles. Notre amour doit se prouver, à nous (Et non pas à Dieu, Il est Omniscient !) dans la sincérité des actions entreprises, actions dans le cadre du licite, dans le cadre du commandement du bien ('amr bil ma'ruf) et de la réprobation du mal (nahy'an al-munkar), action dans le cadre d'aider son prochain, de lui faire surmonter des épreuves, de la générosité du cœur et des gestes.

Ces actions de toujours savoir plus, de toujours faire mieux, de toujours faire encore plus, sont les actions méritoires de l'amour de Dieu.

On aime Dieu en allant chez les plus démunis, les plus faibles, ceux dans le besoin, ceux éprouvés par les adversités du temps et qui ont besoin d'une aide, d'un mot gentil à dire, d'une simple écoute parfois. Car on trouvera Dieu aurpès d'eux.




Ecoutons ce que notre Prophète Salla Llâhou 'aleyhi wa salam nous enseigne :

"Dieu, au jour du jugement dernier, dira : "Ô fils d'Adam, J'ai été malade et tu n'es pas venu à Mon chevet !" L'homme dit : "Seigneur, comment viendrai-je à Ton chevet alors que Tu es le Seigneur des Mondes ?" Dieu lui dit alors : "Mais tu savais que Mon serviteur untel était malade, et tu n'es pas allé à son chevet ! Ne sais-tu pas que si tu t'étais rendu auprès de lui, tu M'aurais trouvé ? Ô fils d'Adam, Je t'ai demandé de la nourriture, et tu ne m'en a pas donnée !" L'homme dit : "Seigneur, comment Te donner de la nourriture alors que Tu es le Seigneur des mondes ?" Dieu lui dit alors : " Mais tu savais bien que l'un de Mes serviteurs untel t'avait demandé de lui donner à manger et tu ne l'as pas fait ! Ne sais-tu pas que si tu l'avais fait, tu aurais trouvé cela chez Moi ? Ô fils d'Adam, Je t'ai donné de quoi étancher ta soif, alors que tu ne l'as pas fait pour Moi lorsque Je te l'ai demandé !" Il dit : "Seigneur, comment Te donnerai-je ce par quoi Tu étancherai Ta soif alors que Tu es le Seigneur des mondes ?" Dieu lui répond : "Untel de Mes serviteurs t'avait demandé de lui donner à boire, et tu ne l'as pas fait ! Ne sais-tu pas que si tu l'avais fait, tu aurais trouvé cela chez Moi ? "
Muslim 4661


Les actions constituent la meilleur preuve de nos prétentions, elles les confirment, ou les infirment.

E) Mon Dieu, Ton amour

Comme je ne peux me passer d'eau, fais ô mon Dieu, que je ne puisse me passer de Ton amour.

Comme l'eau est sour de vie physique, fais, ô mon Dieu, que Ton amour soit pour moi source de vie spritituelle.

Comme m'est chère l'eau fraîche lorsque je suis assoifé, fais ô mon Dieu, que Ton amour soit plus cher à moi que cet eau.

Comme est nécessaire l'eau pour la vie des plantes, des humains, des animaux, du monde, fais, ô mon Dieu, que Ton amour soit encore plus nécessaire pour ma vie.

Et qu'à chaque gorgée d'eau que je boive, fais qu'elle soit accompagnée de Ton amour infinie.

Amine


Source : Comprendre l'Islam avec les Quarantes hadiths Nawawî & ses commentaires de Mostafa Suhayl Brahami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
Administrateur


Féminin Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: L'Aimé de Dieu...   Lun 25 Mai - 19:31

Baraka Allah fik anonyme pour ce poste magnifique et émouvant. Il est vrai que rien n'égale l'amour d'Allah. Rien ne rend plus heureux un être humain plus que de sentir l'amour d'Allah le tout puissant.

Qu'Allah nous compte parmi ses awliya. Amine

_________________
لا تنسوا ذكر الله
“Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne desespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les pêchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”.
39:53
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheur.forum-actif.net
imene82
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Féminin Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: L'Aimé de Dieu...   Lun 25 Mai - 22:15

c trés emouvant baraka ellahou fik anonyme, inchalah le bon dieu nous guidera vers le droit chemin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme7



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'Aimé de Dieu...   Mer 27 Mai - 1:05

salam 'aleikoum wa rahmaTouLlâhi wabarakaTou

Wa fikoum barakAllâh Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Aimé de Dieu...   Aujourd'hui à 6:56

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Aimé de Dieu...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dionysos, dieu des vins et de divers autres plaisirs
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bonheur au bout du chemin :: Islam :: Connaitre l'Islam-
Sauter vers: